Intouchables

Enfin !

Enfin je suis allé voir ce film dont tout le monde parle et qui fait presque autant de bruit que Bienvenue chez les ch’tits en 2008.

Intouchables avec François Cluzet et Omar Sy est donc le carton français de cette fin d’année, est-il pour autant LE film de l’année 2011 ? Peut-être… ou pas.Je n’en sais trop rien en fait. Regardons un peu dans les précédents films vus en 2011 en allant sur la catégorie Cinéfil.

Mes films français vus en 2011 dans un ordre antéchronologique : Un Monstre à Paris (3/5), The Artist (4/5), Les bien-aimés (3,5/5), La Nouvelle Guerre des Boutons (3/5), La Conquête (3/5), Mais y va où le Monde ? (2/5), La Chance de ma vie (3,5/5).

Intouchables est sans nul doute dans le trio de tête, on fera un point à la fin de l’année après avoir vu La Délicatesse qui sort mercredi prochain avec Audrey Tautou, François Damiens et surtout un B.O. d’Emilie Simon.

intouchables

Synopsis : Expert en dotations des ASSEDICS, Driss, l’archétype du looseur des cités, se fait recruter sans trop comprendre pourquoi par Philippe, aristocrate aisé, pour l’aider dans sa vie quotidienne car il est tétraplégique. Sans compétences, sans tact, sans pitié, Driss s’avère plus responsable, intelligent et consciencieux qu’il ne l’imaginait. Sans pitié, c’est la qualité principal que cherchait Philippe pour celui qui devait l’accompagner au jour le jour. Driss oublie souvent que Philippe est paralysé, du coup Philippe lui-même oublie aussi et c’est ça qu’est bon.

Mon avis : Au risque de ne pas faire très original, il faut quand même reconnaitre que c’est un excellent film ! Vraiment un très très bon moment à passer où les standards, les idées reçues et le politiquement correct sont balayés par les répliques cinglantes d’Omar.

Pas d’bras, pas d’chocolat.

Audrey FleurotAprès, bon, techniquement parlant, y’a rien d’exceptionnel non plus. C’est un film typiquement français, sans effets spéciaux, sans grande imagination, et pour cause, le film est tiré d’une histoire vraie. Donc tous les éléments qui font que parfois tu vis, au fond de ton siège de ciné, une expérience artistique à couper le souffle ne sont pas là mais c’est quand même un film qui a le mérite de faire beaucoup rire et beaucoup réfléchir sur nous-même. Très vrai. Le contraste entre deux milieux sociaux diamétralement opposés prête à réfléchir sur ce que Nicolas Hulot appelle « le superflu des uns sans limites quand le minimum des autres n’est pas garanti ».

François Cluzet joue extrêmement bien, comme souvent. C’est lui plus qu’Omar qui fait la qualité du film je dirais même. Omar fait rire et joue bien aussi mais, en début de film par exemple, je trouve qu’il surjoue beaucoup, à peu près jusqu’à ce qu’il se fasse embaucher en fait. Après, les personnages secondaires sont plutôt bons et la jolie Magalie jouée par Audrey Fleurot est à tomber par terre !

Intouchables, un film que je recommande donc fortement et ne trainez pas, il n’est peut-être plus à l’affiche pour bien longtemps !

Ma note Allociné : 4/5

Ma note SérieBox : 7,5/10

Un des teasers du film, moins spoiler que la bande-annonce officielle :

Si vous l’avez vu, je suis curieux de connaitre votre avis ! ;-) Et n’oubliez pas de recommander cet article si vous l’avez apprécié.

3 réponses à Intouchables

  1. Titi dit :

    J’ai également été le voir et j’ai trouvé que c’est un très bon film.
    Pour une fois qu’un film français n’est pas tiré d’une copie d’idée américaine (hors The Artist) …

    Son succès est sous doute tiré du fait que les films humoristiques ont la cote en temps de crise.
    BIenvenu chez les Ch’tits était un exemple parfait de ça, les médias nous polluent tellement avec cette merde que les gens ont besoin de voir des choses qui permet de s’evader !

    Bref, un bon film qui tombe

  2. Titi dit :

    (mode boulet on)

    * au bon moment.

  3. Stef dit :

    « Pour une fois qu’un film français n’est pas tiré d’une copie d’idée américaine »

    C’est vrai pour les séries TV, les émissions de jeu ou de concours, de télé-réalité, mais pas tant que ça au cinéma. Il me semble que c’est plutot l’inverse, les USA diffusent tres peu nos films mais achetent les bons scénarios et les retournent a la sauce américaine, pas toujours de façon heureuse d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.